Restes:

«Bien au-delà des «restes» et des actes d’une quelconque insouciance,
le travail d’Annabel Werbrouck évoque sans fausse pudeur la condition
des existences réprouvées, par analogie aux objets négligemment
abandonnés dans quelqu’endroit désert.
A l’instar de Magritte, on pourrait titrer sur les images des abris de fortune
photographié: «Ceci n’est pas un dépotoir»

A l’accumulation des déchets d’une société de la surabondance répond
la sélection scrupuleuse et organisée des quelques éléments qui
instituent le passage de «l’endroit» sans encrage au «lieu» de la précarité,
du dépotoir à l’abris de fortune.
Pour un instant seulement.»

Marc Mawet, Catalogue de la Biennale Photographie et Architecture
(La Cambre Architecture), 2008

http://annabelwerbrouck.be/files/gimgs/13_restes9.jpg
http://annabelwerbrouck.be/files/gimgs/13_restes1.jpg
http://annabelwerbrouck.be/files/gimgs/13_restes2.jpg
http://annabelwerbrouck.be/files/gimgs/13_restes3.jpg
http://annabelwerbrouck.be/files/gimgs/13_restes5_v2.jpg
http://annabelwerbrouck.be/files/gimgs/13_restes10.jpg